Code de la Noblesse Orthodole

Préface du livre

Le Code s’adapte à l’évolution du contexte d’application générale qui est le sien à mesure de l’évolution de la nature humaine à laquelle il est destiné. Les "nouvelles éditions" apparaîtront chaque fois qu’il sera légitime qu’un article y soit retranché ou ajouté, afin de représenter toujours de nouveaux horizons à tenter de rejoindre, de nouveaux défis à relever dans la droiture sans fin que l’âme humaine a la capacité d’exprimer, au-delà même de sa propre nature limitée.

Le Code est destiné aux représentants de la Noblesse d’Âge de Diamant, la Noblesse d’âme et de cœur, l’un lié à l’autre dans le feu de la conscience dans son parcours des infinis sommets de sa possible droiture, laquelle représente le prochain champ exploratoire de la civilisation humaine au Royaume de Terremère-Gaïa. Néanmoins le Code a deux autres vocations. D’une part celle de présenter clairement aux yeux de tous ce qui définit en nature cette nouvelle "Noblesse", laquelle représente l’axe comportemental que tous ses représentants, aussi bien que ceux qui s’en réclament librement, sont tenus de suivre en tant qu’obligation de moyen dans le cadre de ce qui les définit dans cette position. D’autre part, et ce faisant, le Code est également une invitation implicite adressée à tous ceux qui en détiennent le texte, à tenter d’appliquer les préceptes en rapport, et mesurer ainsi leur propre degré de Noblesse, leur propre courage face au défi que représente la vie au quotidien pour une Âme Noble !

Chacun saura ainsi à quoi sont tenus les représentants de la Noblesse Orthodole de l’Âge de Diamant. Chacun pourra ainsi, le cas échéant, leur en rappeler les devoirs, mais en se souvenant qu’il est pourtant plus facile de reprocher à autrui de ne pas faire ce que son devoir lui commande, que de s’engager soi-même à tenter de l’accomplir aussi bien. En effet, cette "Noblesse" ne concerne aucune élite désignée, mais tout un chacun en tant que représentant de l’Humanité digne de ce nom, en tant que membre de l’élite autoproclamée des serviteurs du meilleur en tous.

Digne héritier du code de la chevalerie des temps anciens, nul autre code ne prévaudra jamais plus sur celui de la Noblesse Orthodole.

Il est dit aux Archalchimistes : « Le Code sera ta Loi ».
Puisse-t-il être la vôtre.

ILADILYAS-MOUATTIB

Chacun, élevé au rang de la Noblesse d’Âme, depuis l’adoubement en tant que Chevalier de la Garde jusqu’à l’entrée au sein de la Cléricature Sacrale, aura à cœur de se faire un devoir sacré de respecter les articles du Code lui offrant l’asile de l’Âme au sein de sa Maison. Chaque concerné·e aura à cœur de méditer régulièrement sur l’implication de ses cent onze articles sur sa vie à tous les niveaux. Le Code représente l’autorité amorale à laquelle sa conscience objective devra se soumettre pleinement, dans l’Équité, la Droiture sans faille, l’Unité, les trois Forces de l’Âge de Diamant, la Vérité, la Justice, la Sincérité, la Vigilance, le Discernement, la Paix intérieure, et dans la Lumière de l’Absolu en soi, en chacun, en tous, toujours, et partout.

Retour haut de page