Valeur de l'Initiation

Initiation à la Noblesse Orthodole Archalchimique

L'Initiation Archalchimique

Si, dans le passé, l’initiation revêtait un caractère symbolique et quelque peu secret, cette version de l’initiation tend aujourd’hui à disparaître radicalement et définitivement. L’initiation demeure cependant, envers et contre tout, une procédure visant une introduction, une admission, et en tout premier lieu la remise d’une énergie particulière en celle ou celui qui la reçoit. Quiconque sera reçu au sein de l’Archimagisterium, d’une manière ou d’une autre, à quelque titre que ce soit, afin de contribuer à sa mesure et conformément à l’entente passée, à la contribution de l’œuvre éternellement entreprise dans le sens de l’ennoblissement du monde, recevra une initiation afin de manifester ce fait, en lieu et place de la signature d’un contrat vide de sens autre qu’administratif, mais enchaînant et souvent corrupteur, selon les logiques organisationnelles du « monde d’avant ».

Le « sens » des choses et des événements étant déterminants dans la portée qui est la leur, jamais plus la civilisation des Hommes ne se contentera de privilégier la surface au détriment de la profondeur. L’initiation, terme parmi d’autres possibles, représente cette profondeur car à cette occasion, il n’y a pas que la personnalité transitoire qui soit impactée, mais l’ensemble de l’Être, dans toute la profondeur de son expression. Ceci implique davantage de responsabilités, moins de désinvolture dans la prise de ces dernières, mais aussi un engagement profond dans ce que l’on est, ce que l’on fait à ce titre, ce que l’on exprime, remettant sans cesse en question le fondement même de l’appartenance de l’individu concerné à la civilisation des Hommes, au destin qu’il doit y accomplir, à la grandeur qu’il doit y exprimer afin d’en offrir les bénéfices à tout ce qui l’entoure, et honorer la place qu’il se sera choisie afin de laisser une empreinte en ce monde. Telle est la valeur de l’initiation, telle elle sera menée à perdurer, assortie d’un sens de plus en plus fort.

Cette démarche acceptée par tous les peuples du monde contribuera essentiellement à consolider la défection définitive de l’enfer administratif au sein duquel la population humaine avait été engluée.

Il s’agit là d’une démarche équivalente (en tant que « corporation des Archalchimistes » alors rejointe), mais à la portée beaucoup plus puissante et aux conséquences beaucoup plus profondes. Plus qu’un simple « métier », l’engagement des Archalchimistes correspond davantage encore à un grand destin, voire un sacerdoce à certains égards, au titre de l’intégration, aussi, des rangs de la seconde Maison d’Honneur de la Noblesse Orthodole qu’implique la qualité d’Archalchimiste, et nul n’y est admis pour le plaisir, la parade, ou la simple curiosité, au vu de la haute responsabilité morale qui y est assortie.

Assumer ce rang n’est pas facile, très loin de là. Mais rien ne naît de bon ni de pérenne de ce qui est facile. La facilité est un poison pour l’âme. Elle rend inapte au combat, inapte à la liberté, inapte au bonheur, à l’équilibre, à la joie, puis en définitive, inapte à la vie. L’Archimagisterium a besoin de héros parce que c’est ce qui manque le plus à ce monde. Une prise de position enthousiaste et dynamique par les individus engagés et audacieux, prêts à relever tous les défis, quand bien même soutenus et protégés par l’Archimagisterium. L’Archalchimie peut représenter la voie, le destin, l’accomplissement de toute une vie, dans l’exaltation d’un climat quotidien à la portée extrêmement puissante, transcendant les limitations naturelles de la personnalité.

Si le candidat à l’Initiation est sincère dans son positionnement, et qu’il souhaite réellement rejoindre les forces vives de ce combat pour l’instauration et le maintien, comme l’évolution définitifs du nouveau paradigme, nos portes lui sont potentiellement ouvertes. Néanmoins il fera l’objet d’une étude minutieuse avant sa possibilité d’accès à nos rangs, afin que nous puissions estimer, non pas la valeur de son potentiel (chacun a le sien et en ce sens chacun est précieux), mais la valeur de l’adéquation entre son destin, son chemin de vie, son aspiration réelle à exprimer au quotidien le sens de nos valeurs-mêmes, et le contexte qui lui serait offert par la Guilde des Archalchimistes pour ce faire.

L’épreuve initiatique est obligatoirement au rendez-vous, non seulement à l’entrée, mais aussi durant toute la vie de l’Archalchimiste le cas échéant car c’est sa propre transmutation qui pèse dans la balance de son destin. La vie devient dès lors une telle épreuve, celle de la conscience. La vie n’offre JAMAIS aucune garantie en rien. Nous non plus. La seule et unique garantie de l’Archalchimiste sera toujours la Présence de l’Absolu en lui, et la proximité relative du Couple Sacré comme appui, bien qu’il représente un redoutable miroir pour chacun lui faisant face, dévoilant au regard de l’imprudent ce qu’il tente de se cacher à lui-même, le cas échéant.

Il s’agit en tout état de cause d’une vie de haute responsabilité, sous-entendant que l’Archalchimiste soit prêt à assumer entièrement, sans close suspensive, les conséquences de ses choix, de ses paroles, de ses actes, de ses gestes, de ses pensées même, alors que l’Archalchimie est également une école de maîtrise de soi, dont les efforts engagés en ce sens légitiment entièrement le statut de « noblesse d’âme » qui lui est attribué. Nous avons l’habitude de dire que si l’on n’est pas maître de soi, quelqu’un d’autre ou quelque chose d’autre le sera à notre place. Telle est la gageure.

Retour haut de page