Archalchimie et Archalchimistes

L’Archalchimie est la discipline de travail désignant nommément le cœur-même du Grand Magistère en tant que deuxième Maison d’Honneur de la Noblesse Orthodole, comme elle en justifie aussi la qualité nobiliaire à proprement parler. Le rapport étroit entre la discipline Archalchimique au sens très large (et pour ne la ramener qu’à ça) et les rangs de la nouvelle Noblesse qu’elle inclut, se légitime par la noblesse que représente l’acte de la transmutation, en l’occurrence du vil en précieux, du grossier en raffiné, du dense au subtil, de la bassesse et de la vulgarité en la noblesse de la nature humaine sortant de l’ancien paradigme et entrant dans le suivant, laquelle transmutation rejaillit inévitablement sur le monde puisque tout est intimement lié. Elle s’opère tant par les actions extérieures entreprises que par celles, intérieures à leur être profond, et qui seules le permettent sur les éléments extérieurs. Cette opération de principe autour de laquelle gravite la vie de l’Archalchimiste, enseigné à cet effet de nombre de secrets relatifs à l’univers et sa mécanique, représente une dynamique permettant aussi de constamment faire passer le monde d’un stade plus médiocre à un autre, plus grandiose, plus précieux. Agir en ce sens est noble. Agir en corrupteur est vil. La noblesse de l’Homme noble se trouve là: dans son concours permanent à l’amélioration du cadre général d’expérience pour tous que représente le plan physique, à la coparticipation à la plus noble mission qui soit et qui représente celle de l’Absolu en tant que la Conscience du Tout, comme au soutien personnel apporté à “l’effort de guerre” visant à toujours combattre pour une cause éternellement plus vaste que soi-même, la plus vaste de toutes, la cause de l’évolution de la conscience des peuples et des individus.

L’Archalchimiste se place dans le sillon-même de la dynamique des forces naturelles, auxquelles président les forces de l’Absolu dans le cadre de l’expression de sa cohérence globale et de la transcendance de sa Conscience, elle-même consacrée à la perpétuelle évolution du Tout à laquelle contribue alors, à son niveau, l’Archalchimiste auquel est reconnu la qualité et la noblesse de son service, aux côté du Couple Sacré voué à cette seule et unique cause, en tant que l’incarnation bipolaire de la Conscience Suprême.

L'Archalchimie

"Art Sacré" et "Science de la Lignée des Rois Sacrés"

Les Archalchimistes

Représentants de la corporation des transmutateurs de réalités

Retour haut de page