Sens de l’engagement personnel ou collectif

Une civilisation évoluée et digne de ce nom ne peut qu’aller de pair avec une intégration forte des individus qui la constituent puisque les seconds font la première. Le citoyen, le membre, le représentant, le pair de cette civilisation, ne la subit pas. Il contribue au quotidien à la bâtir, l’édifier, la renforcer, l’harmoniser. Il doit être conscient que son rôle, si modeste soit-il au sein de cette société, représente en elle une identité unique qui peut être remplacée en fonction, du moins jusqu’à un certain point, mais jamais en nature. Être citoyen de cette société est donc plus qu’un statut social et administratif. C’est une identité profonde dont il doit pouvoir être fier. L’Humain n’appartient pas davantage à une société que cette dernière ne détient l’Humain, pas davantage non plus qu’un ou plusieurs Êtres Humains ne peuvent se prétendre détenir une telle société par la détention de ses rouages. L’Être Humain, ses besoins, ses intérêts, ses qualités intrinsèques, et ses aspirations profondes ne peuvent qu’être au centre d’une telle civilisation, et non la rentabilité potentielle de l’Humain lorsqu’il est utilisé en tant qu’unité productive d’une machinerie sans âme. Une civilisation est quelque chose d’évolué, ou il ne s’agit alors pas de « civilisation ».

CIVILISATION :

Emploi imperfectif - Fait pour un peuple de quitter une condition primitive (un état de nature) pour progresser dans le domaine des mœurs, des connaissances, des idées.
Emploi perfectif - État plus ou moins stable (durable) d'une société qui, ayant quitté l'état de nature, a acquis un haut développement.

Ensemble transmissible des valeurs (intellectuelles, spirituelles, artistiques) et des connaissances scientifiques ou réalisations techniques qui caractérisent une étape des progrès d'une société en évolution.

Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales

Une civilisation est donc un contexte évolué…
d’évolution, constitué d’individus évolués,
visant à parfaire leur propre évolution !

L’Archimagisterium représente par excellence, les fondations solides et infiniment durables d’un cadre parfait ayant pour seul et unique objectif (seul, et unique) l’évolution de conscience et de condition de la nature humaine, jusqu’à la transcendance de cette même nature.

Néanmoins cette évidence est obligatoirement corrélée à une contrepartie de la part de l’Humanité à laquelle est offerte ce cadre de liberté et de sécurité (les deux, en équivalente mesure, et non plus l’une au détriment de l’autre). Cette contrepartie ne peut qu’être librement apportée par les individus qui ont conscience d’accéder à ce privilège auquel l’Humanité de ce monde n’a jamais eu accès jusqu’à ce jour, si lointaine soit l’aube de son histoire. Cette contrepartie est l’engagement.

Les différents engagements

L’engagement dans la vie de cette société. L’engagement en tant que part holographique du tout qu’elle représente, donc en tant qu’individu parmi des milliards d’autres, mais à l’importance individuelle équivalente au tout représenté par les milliards d’autres qui la constituent. L’engagement à assumer son devoir de citoyen conscient de ne pas subir cette société mais d’en être l’un des représentants emblématiques. L’engagement à œuvrer à la contribution du bonheur de tous parce que tous les autres œuvrent de même à la contribution du sien, du moins du tout auquel il appartient d’autant plus fortement qu’il le sait. L’engagement à se sentir appartenir à un tout cohérent le rendant fort, rendant victorieuse cette civilisation, victorieuse des ombres de son passé, victorieuse de la nature animale encore présente en la nature humaine, et victorieuse des mauvais penchants d’une Humanité traumatisée, lui permettant la sortie de tout un chacun hors des oripeaux du passé, afin que tous accèdent enfin à une condition supérieure. Cet engagement de tous envers tous, est la part la plus déterminante dans la manifestation du saut quantique qu’est en train d’effectuer l’Humanité vers le stade suivant de son évolution collective, une évolution de conscience, en qualité, en nature, et en capacités.

Retour haut de page