Modèle de civilisation destinée à l'accomplissement de l'Être Humain

L’Archimagisterium n’a que pour vocation, le fait de baliser le chemin de l’Humanité, représentée par les peuples du Royaume de Terremère-Gaïa et les individus les constituant, en la direction du chemin qu’elle fera le choix d’emprunter. Son orientation représentera celui qu’elle fera à titre collectif en direction de son accomplissement, de son bonheur, de son exaltation à expérimenter les diverses conditions possibles de son avancée vers le degré suivant de son évolution, puis le suivant encore, et ainsi de suite dans un cheminement sans fin. Néanmoins seule cette direction sera autorisée à ses peuples et ses individus, et l’Archimagisterium en sera perpétuellement le garant incorruptible, en tant que la seule et unique mission qui lui revient, avec à sa tête, la Hiérodarchie, ayant elle-même à sa tête le Couple Sacré, UN et indivisible.

Une civilisation humaine doit être et rester humaine. Une civilisation équilibrée est constituée d’individus qui servent sa cause afin qu’elle-même soit en mesure de servir chacun d’eux dans une libre réciprocité de service visant à ce que chacun de ses citoyens soit en capacité de pouvoir s’accomplir et grandir en force et en sagesse. Les civilisations passées se sont montrées esclavagistes dans laquelle l’Être Humain en était réduit à une unité de production sur-unitaire, produisant davantage de ressources qu’il n’en consommait. Dans le cas contraire il était discrètement éliminé, lui faisant parfois ressentir une menace constante et sourde. L’Être Humain étant au sommet de l’évolution des Règnes de la Nature, il ne doit jamais ressentir quelque menace que ce soit, hormis celle de la Nature elle-même s’il devait sortir de l’harmonieuse fonction qu’il y occupe, tout au sommet y soit-il placé, car l’Être Humain a aussi un devoir d’exemple face à toutes les consciences de ladite Nature. Il a un devoir de conscience et d’exemplarité face à cette dernière, en libre contrepartie de laquelle elle lui permet de se nourrir et de se soigner, mais également de se loger, en lui fournissant le cadre, le seul cadre possible, de son accomplissement, tant intérieur qu’extérieur.

Toute autre forme de relation ou de position oppressivement dominante entre l’Humain et la Nature à laquelle il appartient serait profondément déviante et obligatoirement dysfonctionnelle, donc source de désordre et de destruction, rendant toute forme d’accomplissement impossible à tout un chacun, en contradiction frontale avec toutes les Lois de cette même Nature qui édicte pourtant la manière et les moyens de prospérer au sein de l’Univers qu’elle représente dans sa plus large expression possible.

Penser, à l'échelle planétaire, qu'il soit impossible qu'existe une autre sorte de civilisation que celle du chaos ravageur duquel sort seulement l'espèce humaine, est la plus gravissime des pandémies, contre laquelle il n'existe qu'un seul et unique vaccin, un seul et unique antidote possible à l'heure actuelle: le paradigme de l'Archimagistère, et en son centre, l'Archimagisterium, au centre duquel également prend place la bienveillance du Couple Sacré en tant que l'exemple comportemental dont tout un chacun pourra s'inspirer, apportant la preuve factuelle qu'il n'aurait jamais dû être possible qu'une autre civilisation pût exister un jour.

ILADILYAS-MOUATTIB
Retour haut de page