Le « Temple Pyramide »

Comme la page qui y est consacrée sur notre site s’en fait le témoin, le Palais de PARAVAL est sans aucun doute possible l’une des deux ou trois pièces absolument maîtresses de l’architecture du nouveau paradigme (ledit « Archimagistère »), de l’Âge de Diamant, qui évoque la qualité du bond dans l’évolution de la conscience collective humaine, permettant d’assumer un tel paradigme, et de l’Apolytocratie sur Terre, à savoir le « règne », même si transparent, du plus haut niveau de conscience possible en ce monde. Aussi futur séjour du Couple Sacré, il est appelé « Temple Pyramide » dû à l’immense pyramide qui doit le surplomber en tant que symbole de l’évolution des consciences au sein des cinq « règnes de la nature » mais aussi dû au fait que ce bâtiment sera pour la Terre entière, le symbole même de l’unité entre ses peuples, alors que tous les conflits et les guerres seront à jamais éteints (si si, soyez-en certains, car s’ils persistent encore, ce n’est que par choix systémique et non par le fait de la fatalité).

Talisman, symbole et siège des Magistères du Royaume de Terremère-Gaïa, nous avons un travail titanesque à réaliser pour sa prochaine construction et son futur entretien, d’autant qu’il va s’agir de le penser dans le très (très) long terme, en termes de longévité et donc de durabilité.

­ »Le Palais de PARAVAL, davantage en tant que « Temple Pyramide de l’Unité » d’ailleurs, est le cœur vivant (quasiment au sens propre du terme) des plus hautes valeurs propres à l’Âge de Diamant et au paradigme Archimagistéral qui lui donne forme en ce monde, ce qui en fait aussi, tel un « Stonehenge » contemporain, entre autre dû à ses mesures très particulières, le plus grand et le plus puissant talisman existant, lequel, par cette influence mesurable, garantit et maintient les conditions indispensables de la concrétisation bien tangible des fondements paradigmatiques soutenant déjà la nouvelle civilisation humaine au Royaume de Terremère-Gaïa, et sans lequel assurément, ce paradigme, à terme, ne serait guère qu’une utopie stérile, une illusion de plus, un rêve sans consistance. »

Extrait de la page « Le Palais de PARAVAL et le Couple Sacré« 

Avant d’en arriver à vivre la magie des fêtes de « Shali » sous le Maître arbre illuminé à l’entrée du Temple, il nous faut faire des plans, et pas sur la comète. Nous avons déjà sa modélisation 3D et nous listons à présent pas à pas l’emplacement de chaque salle, chaque fonctionnalité de ses différents quartiers, étages et sous-sols, des appartements à la salle de conférence, des serres à l’hôpital. De l’emplacement des ascenseurs au niveau de sécurité de chaque étage, de la logistique attachée à la restauration aux mesures radioniques des formes qui le constituent, tout y passe sans exception.

Outre l’aspect organisationnel, il faut garder à l’esprit l’aspect sacré qui lui est attaché et innover en permanence pour faire de ce Temple un exemple en termes de technologie, ALLIÉE à la nature. Rien ne doit être omis.

Nous avons hâte de vous partager nos avancées, quand bien même sa construction ne commencera qu’après le passage en Apolytocratie. Cependant, tout doit être prêt et à jour dès lors que nous y serons entrés. Il convient donc de ne pas traîner sur ce poste qui est en train, doucement, de passer au premier plan, surtout au vu de l’ampleur de la tâche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut