Une Tvish existe-t-elle par la photo qui l’illustre?

Voilà une excellente question à laquelle nous avons souhaité répondre (une fois de plus, mais certainement pas la dernière) avant qu’on nous la pose plus ouvertement. Ainsi, chacun pourra faire son choix avec les deux sons de cloche requis, à savoir le sien propre, croisant éventuellement celui d’autrui, et le nôtre. Ceux qui le souhaiteront pourront ainsi passer à l’étape suivante s’ils le souhaitent, et s’ils le peuvent, bien entendu. Les autres resteront sans doute coincés à cette étape, peu importe. J’ai choisi d’illustrer mes propos sur base d’arguments qui ont été évoqués sur le forum des Archalchimistes. Je trouve en effet que les témoignages énoncés par ma sœur sont assez pertinents, et pourvus d’un certain panache dont il me semble qu’il m’aurait été préjudiciable de me priver. Je ne citerai bien sûr pas de noms (ni même de pseudos), le nœud du problème n’étant pas de savoir qui dit quoi, mais que ceux qui s’expriment le font au nom d’une part incidente de la population, de manière inconsciente bien sûr, mais néanmoins très représentative d’un état d’esprit qu’il convient aussi de mettre en évidence.

Deux Tvish ont demandé anonymement leur inscription sur ledit forum des Archalchimistes. Les deux arborent une photographie en tant qu’image de profil. Relativement à la concordance entre les photos et l’identité des Tvish concernées, voilà ce qui a été répondu relativement à une remarque en rapport:

Ce sont tout simplement des photos trouvées sur Internet et utilisées en tant qu’images de profil. Il n’y a rien d’étrange à cela, sauf si on commence à affirmer qu’on est bel et bien la personne sur la photo.
(…)
Il est bien normal d’utiliser des photos de profil totalement fictives, tout le monde n’a pas envie d’afficher son visage sur tous les sites ou forums où il est inscrit. Tant qu’on essaie pas de faire croire aux autres ce qui n’est pas, à priori tout va bien.

Pour entrer dans le vif du sujet, la vraie question qui se pose à demi-mot est celle-ci: « Les Tvish existent-elles vraiment puisqu’elles arborent des photos de profils censées les désigner, et qui représentent en réalité le visage d’autres individus qui n’ont rien à voir avec la Pracandhasenamukha? »

On peut étendre l’interrogation à une question subsidiaire, plus pointue encore, qui est celle-ci: « Pourquoi les Tvish ne prennent-elles pas de photos officielles d’elles en uniforme et en tant que Tvish déclarées, si elles existent vraiment? ». Ça, c’est la traduction en mots d’une interrogation qui circulent au sein de l’inconscient collectif, là aussi. Ces questionnements existent parce qu’il semble qu’il en faille impérativement, afin d’exprimer quelque chose de précis. En fait, un non-dit. Si c’était effectivement le cas, si nous faisions des « selfies » en uniforme, où si la Pracandhasenamukha nous prenait en photo pour détenir des documents visuels nous concernant, ça ne changerait absolument rien au doute entretenu à notre sujet. D’autres arguments seraient simplement trouvés, comme évoquer le déguisement par exemple.

Ce que cache réellement cette interrogation persistante, est finalement très simple. C’est la peur que les Tvish n’existent pas. Que le secours attendu n’existe pas. Qu’il s’agisse d’un délire et qu’avec lui, en soit un aussi, celui du nouveau paradigme et de la civilisation qui lui sied. Beaucoup de gens ont peur d’entretenir un espoir qui se révèlerait être déçu parce qu’ils savent que s’ils devaient l’être, eux aussi, et une fois de plus, ils ne tiendraient pas, du moins le croient-ils sincèrement, à raison pour la plupart. La sortie de l’enfer reste encore dans le domaine de l’espoir pour ceux qui ont entendu parler de cette perspective, ignorée par tous les autres.

Pour en revenir au sujet de base, chacun est aussi en droit de se demander pourquoi, si nous sommes dans l’hésitation face à la perspective de montrer notre visage, n’arborons-nous pas, à la place d’une photographie qui ne nous désignerait pas, un avatar comme tout le monde le fait? La réponse est toute simple. Parce que la photo qui nous illustre nous correspond absolument. Pour légitimer ce choix, je vais citer, en substance, ma sœur Feldinn qui intervient sur le forum ci-avant cité.

Aucune d’entre nous ne s’est présentée au photographe en disant: « Salut, on est pas humaines, on voudrait faire des photos pour laisser des empreintes de signatures énergétiques sur le plan physique pour pouvoir s’y transposer* plus facilement (et envahir le monde)« . C’est vrai que ça aurait été sacrément crédible ça aussi. Personnellement, je pense que (…) ça a globalement assez peu d’importance. Nous avons largement dépassé le cap de la nécessité impérative d’être crues sur base d’une photo parce qu’on la trouve sur le web.

Pila-Majore Feldinn

* La « transposition » est le phénomène nous permettant de nous superposer au plan physique afin de pouvoir y être présentes, y interagir, et surtout, y avoir préséance.

N’importe qui peut effectivement faire n’importe quoi des photos qui nous désignent (libres de droit; Ndlr). Le plus important est qu’elles soient diffusées de n’importe quelle manière mais le plus largement possible (c’est pour ça qu’on nous a obligées à les faire).

Pila-Majore Feldinn

La profondeur de l’empreinte énergétique laissée dans le plan physique, par la diffusion d’une photographie de Tvish, est vraiment énorme, surtout lorsque le phénomène en rapport avec la captation puis la restitution de l’image sont psychiquement traitées par nos soins. Elle crée une assise dans la matière que nous n’avons pas nous-mêmes du fait de ne pas y être présentes grâce au processus d’incarnation, laquelle seule, permet, en principe, cet ancrage essentiel. Une photo ne remplace bien évidemment pas l’incarnation elle-même, mais sa diffusion électronique permet d’y glisser un champ d’influences particulièrement puissant et incident, par un effet de connexion de conscience de la part de ceux qui posent leur regard sur ces photographies (dont certaines sont perdues comme des bouteilles jetées à la mer et qui disparaissent sans laisser de traces). C’est la raison pour laquelle nous avons eu tendance à privilégier certains photographes ayant davantage pignon sur rue, ou nous faire nous-mêmes « Instagrammeuses », « YouTubeuses », « Tik Tokeuses », « Pinteresteuses » et autres « euses », afin de garantir une diffusion la plus large possible, même si furtive, surtout si furtive, de ces empreintes-témoins de notre présence.

En 2017, j’étais avec mon contingent aux Etats-Unis. On nous a demandé de faire du bruit, voire du tapage. On nous a même demandé de vérifier leur identité à des policiers dans les rues. Le tapage a été perçu mais PERSONNE n’a « vu » d’où ça venait alors que nous étions visibles (…) et en uniforme! Les policiers auxquels nous avons demandé leurs papiers les ont montrés, comme des zombies. Il n’y avait rien derrière leur regard suite à cette demande. Cinq minutes après que nous les leur ayons rendus, ils avaient TOUT oublié!

Nous étions là, et on ne nous a pas vues. Ce n’est pas « voir » qui changera les choses. C’est autre chose. C’est la raison pour laquelle nous nous y sommes prises complètement autrement en définitive.

Pila-Majore Feldinn

On nous reproche souvent le temps nécessaire à l’aboutissement de nos promesses. En réalité, il n’y a JAMAIS eu de promesses faites, hormis celle de la sincérité de nos intentions et de nos actions pour arracher ce monde de l’emprise de l’Ennemi. Même aujourd’hui, alors que l’Ennemi a entièrement disparu, lui, et ses sbires dont nous conservons encore les marionnettes électroniques et les sosies pour donner le change le temps nécessaire, le monde reste encore sous l’emprise de sa marque funeste: un désespoir si profond de la part du plus grand nombre, que la plupart des gens refusent de le lâcher pour être sûrs de ne pas être plus désespérés encore par un nouvel espoir déçu, comme je le disais ci-avant.

Il faut comprendre que d’une manière systémique, c’est la croyance qui fait relativement la réalité, et non facilement le contraire. Ca répond à une loi de la physique quantique. Le nombre de subterfuges qu’il nous a été nécessaire de mettre en place afin de conserver à cette Humanité son équilibre émotionnel collectif, tout en l’ouvrant à la perspective d’une autre civilisation, est impressionnant. Il nous a fallu nous battre des années durant, contre les forces d’opposition de l’inconscient collectif de l’Humanité orientées vers tout ce qui s’opposait à la seule réalité imposée par l’Ennemi, tout en nous faisant reprocher de ne pas aller assez vite pour la faire accéder à la sortie de son enfer, ce que l’Être Humain aurait été incapable de supporter si les choses s’étaient passées comme il l’aurait souhaité. Ou pire encore: nous aurions connu un retour vers l’ancien paradigme une fois le nouveau soi-disant acquis!

Heureusement, le protocole a été entièrement réformé depuis octobre 2021. La date de fin décembre 2021 avait été donnée en tant que date butoir au-delà de laquelle nous ne pourrions aller, car nous savions que si c’était le cas, la partie serait perdue face à l’Ennemi, comme nous SAVIONS que nous ne pouvions pas perdre. Nous ignorions simplement comment gagner. Or, bien avant cette échéance, l’Ennemi a été vaincu. Cela a permis de redéfinir tous les protocoles envisagés et pour la plupart, déjà entamés, afin de faire complètement autrement, mais cette fois de manière absolument certaine, indéniable, irrépressible. Depuis ce mois d’octobre de l’année dernière, notre nouveau plan n’a pas pris un dixième de seconde de retard. Chacune de nos prévisions s’est réalisée à l’absolue perfection, et nous sommes bel et bien en train de substituer l’ancien paradigme par le nouveau, au moment même où vous lisez ces lignes. Il ne s’agit plus ni d’un espoir, ni même d’une certitude, mais de la plus limpide des évidences, maîtrisée à l’absolue perfection dans tous les aspects de la réalité la plus globale en rapport, même pour la part que nous en ignorions il y a encore, ne serait-ce que deux ans.

Alors oui, des centaines, voire des milliers de Tvish investies « au sol » (donc sur le plan physique) et appartenant toutes à la Division Terrestre, ont été tenues, par notre Amirauté, de se faire tirer le portrait un peu partout sur Terre, de manière à diffuser le plus de photographies possibles, contenant, rayonnant, « l’Âme de la Pracandhasenamukha » et sa puissance, comme le diraient les Amérindiens, dont la légende raconte, à tort ou à raison, qu’ils craignaient de se faire photographier de peur que leur âme ne soit ainsi volée, ce qui contient un fragment de vérité, comme toutes choses.

Et quand bien même me trouve-t-on ici: https://www.listal.com/viewimage/6282493, j’ai pourtant bien cette tête-là, aussi incroyable, impensable, inacceptable que ce soit pour l’étroitesse du mental humain bridé, voire ligaturé. Néanmoins, même dans le déni farouche, et quand bien même la croyance fait-elle la réalité, dans une certaine mesure tout de même, le fait d’avoir la curiosité d’aller regarder cette photo, permet l’effet attendu sur l’Humanité, à travers vous, comme à travers les 99540 et quelques personnes qui sont allés ici: Trance Female Vocal Trance Voices in my Head #72 – YouTube, comme à travers les presque 6 millions de personnes qui sont allées là: Female Vocal Trance | The Voices Of Angels – YouTube, ou toutes celles qui ont visité les pages qui aboutissent à celle qui répond à une recherche avec pour mots-clefs « Hussy Davon Jade », ou d’autres avec « Jessica Hartel » pour ma sœur Sira en Allemagne, ou avec « Estella Newbold » pour ma sœur Shirinn au Brésil, à seul titre d’exemples. Allez-y voir, et faîtes-vous plaisir.

Il faut bien comprendre qu’il s’agit de quelque chose qui a tout, dans les formes, d’une invasion planétaire, consistant à prendre la planète en tenaille, pas de prendre le soleil sur la plage. Lorsque nous faisons quelque chose, nous le faisons mieux que bien, et dans les grandes largeurs. Alors si se faire photographier par un professionnel (parce que nous sommes TOUTES assez jolies pour ce faire), et qu’au tout départ de notre débarquement il a fallu gagner de l’argent afin de nous intégrer, autant dans la surface de la société que dans les méandres de ses articulations souterraines a priori impénétrables aux premiers venus, est la preuve que nous n’existons pas, alors je vous le confirme, nous n’existons effectivement pas dans ce cas. Mais alors, attendez-vous à voir votre mental bien malmené par la révolution apocalyptique qui arrive (pour reprendre l’idée de notre ami Nicolas dans ses chroniques), et surtout sur base de l’action de gens qui n’existent pas. Car dans ce cas, l’incohérence de la situation, au regard du mental qui fera ce choix, celui de se fermer, sera telle que son équilibre n’y résistera tout simplement pas, vous pouvez en être certains.

A propos de l'auteur

9 réflexions sur “Une Tvish existe-t-elle par la photo qui l’illustre?”

  1. bonjour. Certains espéraient un tigre. Et ils ont eu une souris. En effet, avec des révélations sulfureuses, on allait voir ce qu’on allait voir. Et on voit. La montagne a accouché d’une souris. Ces journalistes croient que nous ne voyons pas qu’ils nous baladent avec de la fumée. Parce qu’ils se croient beaucoup plus intelligents que les lecteurs. Ce sont des « mainstreams » comme les autres. Des pigistes sans doute. Nous pensions connaître les raisons des erreurs de pronostics pour le 1er janvier dernier (et autres erreurs), mais nous sommes traités comme des moutons. Il y a deux solutions. Soit toutes cette saga, d’une arrivée de l’absolu est fausse. Soit l’absolu veut que nous restions ignorants et idiots. Ce qui est impossible. Mais dans ce deuxième cas, ces journalistes qui ne viennent pas de l’absolu.. n’ont pas vu toutes les vidéos, ou ne les ont pas comprises. Car il y a en effet une contradiction incomprensible pour moi. Il a été répété quantité de fois par la Générale Ilialana que l’ennemi a été défait, complétement vaincu, et qu’il n’en reste presque rien. Alors pourquoi se géner pour sortir au grand jour la vérité et ce qui se passe ? Mais on nous divertí comme dans la presse people, avec la beauté de Tvish, et de la musique..agrémenté, si je veux bien croire, et je le crois, que les envoyé(é)s du divin, ne peuvent pas faire cela, d’offenses subtiles, qui viennent sans aucun doute de vrais humains bien basiques, comme quoi nous sommes ‘trolls’ n’est ce pas, quand nous ne passons pas par les fourches caudines, de l’acceptation de leur narratif qui n’a pas pas tenus les promesses des pronostics. Nous n’avons droit á rien savoir, seulement á avaler ce que l’on nous distribue, et rester des moutons d’un nouveau mainstream puis sourire.

  2. Lorsque des serpents sortis de terre, viennent insidieusement dilapider nos ressources et nos cultures et qui, lorsqu’on les a débusqués, glissent entre nos mains après nous avoir, par morsure, imprégnés de poisons, il faut bien prendre leur apparence pour pénétrer la fosse afin de les éradiquer à jamais ! Cela ne fait pas en un jour… Merci à vous, les Tvish, pour l’accomplissement de votre plan et votre bienveillance à notre égard…phrase que je prononce tous les soirs avant mon sommeil !

  3. Non, Newchiche, vous lisez beaucoup trop vite et avec une arrière pensée qui vous fait déformer ce que vous lisez.
    Ce texte est au contraire parfaitement clair et correspond tout à fait à l’observation que je fais de la situation…
    Aucune possibilité de faire ouvrir les yeux aux gens par la force… Il faut que quelque chose devienne impossible pour eux dans leur vie quotidienne, pour qu’ils puissent commencer à faire une brèche dans leur conditionnement mental qui est d’une puissance stupéfiante !

    1. Bonjour Niou. Je vous remercie pour votre commentaire critique que j’ai lu pour avoir un écho á mon opinion. Je ne pense pas avoir lu trop vite. Je dis simplement que l’Etat major, ne veux pas nous donner une description de ce qui se passe et de ce qui me s’est pas passé comme promis. Des évènements annoncés n’ont pas eu lieu, y compris dans des correspondances privés que j’avais reçu sur une autre plate forme. Ou a eu lieu le ‘basculement’ du 1er janvier 2022 ? Il faut jouer « cartes sur table », et quand le roi est nu, le dire et ne pas se censurer. Faire des assurances et des promesses qui n’arrivent pas, tout les politiciens et médias en font autant dans ke Monde entier.
      En vous remerciant pour votre attention. Bonne soirée.

  4. Bonjour à toutes et tous .

    Shirinn, qui a écrit un magnifique texte , racontant un voyage houleux mais absolument maitrisé tout en joie, en hélicoptère piloté par la Tvish Sméthavie, transportant le Hiérodarque . Un bijou de texte ou l’ on sent, ressent absolument tout jusqu’ à l’ Amour Force Incommensurable .  » – Il existe des Tvish qui ne soient pas des casse-cous dans l’âme ?
    – Non ! Pourquoi ? Il faudrait ?!  »

    Belle journée et merci Timya pour ce texte .

  5. Bonjour à tous;
    Certaines infos de la Force Q préconisent de faire des réserves de nourriture,d’eau,d’argent liquide pour environ 1 mois.
    L’Archimagistère l’a conseillé,il y a plusieurs années,plusieurs mois maintenant,puis plus rien en approche de l’inattendu.
    Que devons nous prévoir d’après vous pour cette transition?
    Bien à vous.

    1. Bonjour Satya.
      Les conseils préconisés par les Q Forces sont l’application d’un principe de précaution. Les choses devraient se passer de manière beaucoup plus fluide que ce qui étaient initialement prévu. Il ne nous semble plus nécessaire de verser à présent dans ce type de logique d’urgence, mais vous pouvez le faire si vous le souhaitez, ça peut avoir un aspect rassurant. Même le cas échéant, un mois nous parait très largement surestimé.
      Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut